Merci Google – Technique pour découvrir les pires sites Web du Net

Même si les rouages de la mécanique du moteur recherche de Google restent inconnus, nous connaissons la liste des sites qui sont rétrogradés par le moteur de Recherche. En effet, Google publie la liste des sites qui ont fait l’objet le plus l’objet d’une demande de suppressions  à l’adresse ci-dessous : http://www.google.com/transparencyreport/removals/copyright/domains/?r=all-time

Ainsi, les domaines qui ont les plus mauvais scores sur le plan de Google à la date du 11 mars 2013 sont :

Domaine concerné

Titulaires des droits d’auteur

Organisations à l’origine du signalement

URL

%

filestube.com

2 337

774

3 449 363

< 5 %
fenopy.eu

802

260

1 516 342

< 10 %
torrentz.eu

1 787

707

1 494 476

< 1 %
torrenthound.com

1 203

356

1 425 173

< 5 %
sumotorrent.com

853

283

1 233 854

< 5 %
isohunt.com

1 499

595

1 218 235

< 5 %
rapidgator.net

753

218

1 184 664

< 10 %
kat.ph

1 363

451

1 179 413

< 5 %
bittorrent.am

955

290

1 158 626

< 5 %
extratorrent.com

941

338

1 075 898

< 1 %
filetram.com

1 463

372

1 064 471

< 1 %
downloads.nl

416

60

1 010 637

< 5 %
bitsnoop.com

1 308

574

957 630

< 1 %
filesonicsearch.com

933

190

940 564

< 5 %
rapidlibrary.com

1 657

486

882 089

< 1 %
4shared.com

894

313

848 030

< 1 %
beemp3.com

878

113

843 591

< 1 %
thepiratebay.se

1 281

418

796 280

< 5 %
zippyshare.com

1 016

239

793 075

< 1 %
general-files.com

1 406

434

770 039

< 1 %

Vous aurez reconnu pour l’immense majorité des sites, de partage de torrents ou de Direct Download, rétrogradés dans le moteur de recherche à la demande des ayants –droits. Également s’illustre dans ce classement inversé, bon nombres de sites Web de vidéos pornographiques.

Le nombre de signalement est en pleine augmentation, en témoigne les statistiques de GOOGLE :

statistiques de signalement de liens
statistiques de signalement de liens

Donc, si vous êtes en peine de trouver un bon site de téléchargement, il y a qu’à demander à GOOGLE mais non à son moteur mais de consulter sa « bad list ».

Il est aussi possible de consulter le nombre de demandes signalement par domaine. Ainsi pour mon site préféré de Direct Download http://www.redlist-ultimate.be en totalise 988

Recherche suppression lien_google
Recherche suppression de liens Google

GOOGLE agit aujourd’hui au nom de la transparence mais j’ai quelques doutes sur la pérennité de ces bonnes intentions dans le temps.

Leave a Comment